Caisse enregistreuse du bureau des impots

Chaque entrepreneur qui se trouve à notre nom aux caisses enregistreuses se heurte chaque jour à d’autres problèmes que les appareils peuvent également générer. Comme tout le matériel informatique, les caisses enregistreuses ne sont pas dépourvues de fonctions et sont parfois gâchées. Un propriétaire d'entreprise ne sait pas que, dans tous les cas où l'enregistrement se termine à l'aide d'une caisse enregistreuse, ce devrait être le deuxième appareil de ce type - pour le moment, en cas d'échec de cet important.

L'absence de caisse enregistreuse de secours lors de la vente ultérieure de produits ou d'assistance peut entraîner des sanctions de la part du bureau des impôts, car cela évitera que la lettre de vente ne soit cassée au point de panne de l'appareil principal. Les documents stockés avec la caisse enregistreuse doivent inclure un livret de service fiscal. Dans ce document, non seulement toutes les réparations de l'appareil sont entrées, mais il existe également des astuces sur la fiscalisation de la caisse enregistreuse ou l'échange de ses impressions. Dans le poste de service doivent être entrés à la fois le numéro unique, qui a été donné par le bureau des impôts, le nom de la société et l'adresse des locaux dans lesquels le montant est utilisé. Toutes ces annonces sont nécessaires dans le cas des inspections des bureaux des impôts. Toutes les nouveautés du registre de conservation et de sa réparation appartiennent au service spécialisé, avec lequel tous les entrepreneurs utilisant des caisses enregistreuses devraient avoir un contrat signé. De plus, vous devez informer le service des impôts de tout changement dans les services du caissier. Les ventes aux caisses doivent être effectuées de manière continue. Par conséquent, pour réussir à remplir la caisse, vous devez échanger un avis contre un nouveau tout en lisant la mémoire. La lecture de la mémoire de la caisse enregistreuse existe bel et bien - également sous la forme d’une réparation effectuée uniquement et exclusivement par une entité autorisée. En outre, ce travail doit être effectué en présence d'un employé du bureau des impôts. À partir de la lecture de la caisse enregistreuse fiscale, un protocole approprié est construit, dont un exemplaire est envoyé au bureau des impôts et un autre à l’entrepreneur. Il a besoin que ce protocole soit conservé avec de nouveaux documents relatifs à la caisse enregistreuse - son erreur peut entraîner une pénalité de la part du bureau.