Fleurs sauvages de judaica mosina

Les vagabonds avec les signes de la population israélienne ont mentionné l'opportunité de développer une compétence amicale sur le thème d'une famille familière et de synchroniser l'accès avec les endémiques d'origine, bien que peu reconnues. Dans la taverne d'un tel clochard, il faut croiser une petite ville de la Grande Pologne. La dernière Mosina - un centre charmant, qui est sans cesse prospère, aussi le cliché, des raretés écologiques sexy et des paysages pittoresques. Que vaut-il à voir ici?Pour les protecteurs de l'action et de l'acculturation juive, la synagogue actuelle est l'ancienne synagogue. L'antiquité vivante actuelle de l'ensemble préhistorique, ce qui n'est pas suffisant pour se sentir apathique. Cette synagogue résulte de la mort du XIXe siècle, et jusqu'au rugissement de la deuxième bagarre cosmopolite, elle a offert à la communauté israélienne locale. Abandonné pendant la période de dépendance, dans les années d'après-guerre, ce fut une percée dans le magasin et l'entrepôt. La réalité dans vos murs est bouleversée par votre galerie de comédie et l'administration du musée, que vous devriez absolument regarder lors de votre expédition autour de Wielkopolska. Curieusement au-dessus de la synagogue solitaire, qui - grâce aux tuteurs - impressionne sans cesse avec un contour uniforme, la ligne attrayante plus la frise spectaculaire égayent, que les voyageurs qui parcourent la Mosine offrent profondément et utilement le moment natal de la dernière rotonde.